novembre 11, 2021 Par Pierre Le Bec 1

Vers une librairie en ligne ?

La question d’ouvrir une librairie s’inscrit pleinement dans une démarche afin de soutenir financièrement l’association. Il s’avère que nous réalisons progressivement nos ambitions en ce qu’il concerne la diffusion de la culture adaptée à tous et non pas l’intelligentzia d’où qu’elle vienne. Recréer une « culture populaire » ne veut dire créer une « culture populiste », c’est-à-dire la « culture des beaufs », des « Trumpistes & Co », etc. Au moment où la Pologne sombre dans l’ultraconservatisme, il semble nécessaire de rappeler que les « libertés économiques » poussées à l’extrême s’enracinent durablement dans des positions clairement « liberticides ». Au moment où PiS coupe le droit à l’IVG, une femme est décédée. Rappelons encore une fois que les mouvements « pro-life » sont en réalité des « pro-death ». Ainsi, il semble nécessaire de rebâtir une « société nouvelle » et « progressiste ». Nous le savons bien : le manque de culture générale et politique pousse dans les mains de l’extrême-droite et droite extrême nationaliste. L’antifascisme tel qu’il est défendu s’inscrit dans un barrage culturel et politique vis-à-vis de toutes les mouvances néofascistes.

Dans ce sens, des démarches sont organisées afin que nous puissions clairement être en accord avec la loi, notamment concernant les activités commerciales. Nous vivons dans le « monde merveilleux du capitalisme ». Nous n’y échappons pas à ses règles. Ainsi, il s’avère crucial de mettre en avant nos différentes productions, mais aussi la création d’une maison d’édition.

De ce fait, il s’avère fondamental que nous sommes pris au piège. De ce fait, nous nous amarrons comme des marins afin de faire fructifier nos différents objectifs : éditez des livres sous une maison d’édition, lancer une campagne pour créer un magazine avec une équipe stable, vendre des livres (magazines, revues, etc.). Il ne sera peut-être pas question tout de suite de créer une association à but lucratif. En effet, l’association pourrait être propriétaire de l’ensemble des actions ou titres de la société en question. Ainsi, les bénéfices de la société iront directement à l’association sous forme de dividendes afin qu’elle oriente vers d’autres projets.

Nécessairement, il s’agit d’un investissement sur l’avenir afin de préparer l’anniversaire des dix années du webzine Révolution et Libertés. La date clef s’inscrira à partir de novembre 2012, c’est-à-dire dans près d’une année. Une année s’avère être loin, mais aussi une année s’avère être rapide. De cette façon, nous commençons par anticiper les prochains évènements concernant l’agenda politique, mais aussi en ce qu’il concerne notre propre vision des choses afin de partager la culture.